« MARCHE ASSISE »

 

Marche Assise

Il s’agit du récit d’un homme qui, à la veille de ses 50 ans, décide de partir marcher à pied jusqu’à Assise. Pourquoi ? Pour marquer le coup ? Par peur d’entrer dans la partie descendante de sa vie ? Par amour pour sa grand-mère qui aimait tant Saint François ? Par désir d’un peu plus de joie, de dénuement ou simplement d’amour dans sa vie ?  Il ne le sait pas lui-même…Il quitte sa maison, son confort, son quotidien et ses habitudes qui le tiennent debout et le rassurent, et part marcher sur les routes jusqu’à Assise. Mais au premier village, un passant lui crie « Dis donc ! Il faut avoir une grande foi pour aller à pied jusqu’à Assise ! »
Et l’homme se rend compte alors qu’il n’est pas parti seulement pour une longue marche, mais aussi pour un pèlerinage qui va le conduire au cœur de lui-même.

En chemin l’homme écrit, mais aussi rencontre d’autres gens, des passants, d’autres pèlerins, des villageois, et récolte des témoignages sonores et visuels tout au long du chemin.

Lui, homme du XXIème siècle, dans une société en pleine déroute, en passe d’effondrement, où les Dieux ont disparus depuis belle lurette, marche vers une ville indissociablement liée au nom d’un jeune homme du XIIème siècle, François. Une sorte d’étoile filante qui continue encore  aujourd’hui à faire des étincelles.

Une envie de comprendre comment ce jeune homme, fils de bourgeois, fêtard déluré que rien ne prédestinait à cette métamorphose en est arrivé à bouleverser, à transformer par la joie une société pourtant corrompue, elle aussi, par l’argent et le pouvoir ?  Qu’est ce qui fait qu’un jour on peut tout abandonner avec joie pour devenir un pauvre parmi les pauvres, un amoureux du vivant, sous toutes ses formes…?

Dans une société hautement technologique et complexe, où la consommation, la richesse, et le paraître sont encensés, comment re-questionner l’éloge de l’innocence, de la sobriété heureuse, de la simplicité volontaire, du dénuement joyeux, de la beauté de « Dame Pauvreté »…?

Ce récit raconte la quête, à travers la marche, de réponses à tout ce questionnement intérieur.

MARCHE ASSISE

MARCHE ASSISE 

MARCHE ASSISE MARCHE ASSISE

MARCHE ASSISE

MARCHE ASSISE